• Atelier-La pédagogie Freinet en école inclusive : comment (re)démarrer?

     animé par Kinou Lepesant

     

    Après deux années passées dans l'enseignement spécialisé, Kinou a voulu nous faire partager son expérience en ULIS école. L'inclusion dans les classes ne va pas de soi et demande à l'enseignant de tracer un chemin pour ses élèves.

     

            La jeune professeure s'est donc interrogée sur ce qu'elle pouvait mettre en place dans son dispositif et faire en sorte que les inclusions soient vécues par nos élèves de façon positive.

     

    Quelles spécificités chez nos élèves ? présentant une ou plusieurs déficiences des fonctions cognitives

     

    - une confiance en soi faible

    - une grande fatigabilité

    - des temps de concentrations courts

    - un rapport à l'école et au savoir souvent difficile...

     

    Elle a incité les participant-es à réfléchir sur plusieurs notions :

     

    - les capacités cognitives des élèves

    - leur autonomie : ont-ils les capacités pour réfléchir seuls ?

    - la gestion du groupe : quelle place pour le tutorat et le travail en groupe ?

    - quelle émancipation pour une construction personnelle et un développement harmonieux : les élèves ne seront-ils pas parasités par leurs troubles cognitifs ?

     

    Que mettre en place dans les dispositifs ou les établissements spécialisés ?

     

    Au niveau du cadre

    - mettre en place un environnement sécurisé pour soi et pour les élèves

    - valoriser les élèves et leurs productions

     

    Au niveau de la pédagogie

    - développer une autonomie cognitive en apportant les outils qui leur permettront d'être en réussite et en aménageant des plages pour qu'ils pratiquent le tâtonnement expérimental.

    - développer une autonomie affective au sein du dispositif en encourageant la coopération, les échanges et l'expression libre à travers le quoi d'neuf, le conseil, la correspondance, l'expression des émotions... Elle rejaillira ainsi sur la cohésion du groupe.

     

     

     En bref, prendre le temps de mettre en place des temps et des outils qui amèneront nos élèves, dans un cadre sécurisant, à compenser leurs déficiences et à s'EMANCIPER ! Et surtout être suffisamment ambitieux pour eux pour ne pas renforcer leur handicap...

    « Rencontre improbableLa devinette pour les congressistes »
    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :